Diaspora

La diaspora malienne, un atout et un acteur clé du développement du Mali et la vitrine de notre pays a l’étranger

 

Le Mali est un pays situé au centre de la région ouest-africaine (sans façade maritime) qui connaît une croissance démographique. Les  jeunes et les femmes constituent plus de 51% de la population.

 

Face aux aléas climatiques (rareté des pluies occasionnant de mauvaises récoltes), à l’inadéquation entre formation et emploi et au très faibles revenus de la population, de nombreux maliens et majoritairement des jeunes ont migré, pour des raisons économiques ou en quête de formation de qualité, vers des pays à revenus élevés.

 

Quatre (4) millions de maliens vivent à l’étranger et constituent la Diaspora Malienne.  80% résident en Afrique et 20% en Europe. Cette diaspora très active contribue considérablement à l’économie locale, soit environ plus de 300 milliards de FCFA/an et doublerait l’aide publique au Développement.

Aujourd’hui, tout porte à croire que la Diaspora malienne jouerait le rôle moteur voire de  précurseur dans la mise en œuvre des recommandations des Etats Généraux de  la décentralisation.

 

Pourtant, malgré les apports d’ordre économique, scientifique et technique de la Diaspora dans le développement du Mali, leurs besoins et préoccupations en termes de réinsertion socio- économique et de facilités d’investissements dans les secteurs clés de développement local ne sont pas suffisamment pris en compte par les plus hautes autorités maliennes.

 

Dans le cadre de son mandat, le Président de la République, Ibrahim Boubacar KEITA, entend faire de la Diaspora malienne, à travers le monde, un partenaire fiable et un acteur de premier plan pour réussir la reconstruction de notre pays. En plus de la Diaspora économique, la Diaspora Scientifique et technique a un rôle capital à jouer pour relever les défis nationaux dans leurs domaines de compétence.

 

De même, les enfants issus de la migration dits de 2ème ou 3ème génération intéresse de plus en plus les plus hautes autorités de notre pays. Leur double culture est une richesse qui les confère tacitement le rôle d’ambassadeur du Mali dans leur pays de naissance. Aujourd’hui, ils sont porteurs de projets de création de richesse à travers l’importation de leur savoir-faire et l’orientation d’investisseurs étrangers pour créer des PME/PMI. Fort de ces atouts, le Président de la République Ibrahim Boubacar KLEIAT a décidé d’accompagner les initiatives de ces jeunes et de les appuyer pour favoriser leur développement socio- culturel et politique dans leur pays d’origine, le Mali.

 

Domaines d’intervention :
- Soutenir, accompagner et capitaliser les acquis des structures techniques nationales en charge de la migration au Mali : la Cellule Technique au Codéveloppement, du Centre d’Information et de Gestion des Migration (CIGEM), du TOKTEN
- Promouvoir et faciliter l’investissement de la Diaspora malienne et étrangère dans les secteurs clés de l’économie nationale et locale à travers la création de PMI/PME et toutes initiatives favorisant la création de richesse au Mali
- Développer et proposer une approche concertée en vue de l’intégration de la migration et de la prise en compte des préoccupations des migrants et de notre Diaspora dans les politiques sectorielles du Mali et au CSRP (Cadre Stratégique de réduction de la Pauvreté)
- Assurer la création de la banque de la diaspora malienne pour faciliter la bancarisation de son revenu et accroitre son investissement dans le pays d’origine
- Assurer la création de la maison des maliens de l’extérieur au Mali. Cette maison doit offrir plusieurs services aux migrants (de retour volontaire, forcé, expulsés ou rapatriés). Ces besoins peuvent être entre autres d’ordre administratif, social et juridique, etc.
- Accompagner la création du guichet foncier dans les représentations consulaires au niveau des pays d’accueil pour que l’accès direct au foncier ne souffre plus d’aucune entorse
- Faciliter l’inter- face entre les associations, les faîtières de la diaspora malienne (Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur, Conseils de Maliens dans les pays d’accueil etc..) et les autorités maliennes (consulaires et diplomatiques, Ministère des Affaires Etrangères, des Maliens de l’Extérieur et la Présidence)
- Favoriser le retour et la réinsertion socio-économique de la diaspora malienne (migrants de retour volontaires, expulsés, rapatriés) et des enfants issus de la migration (2ème et 3ème génération) en associant l’ensemble des structures techniques nationales et internationales en charge de la migration