Retour
15.01.2015

NOUVEL AN 2015 : Voeux de Monsieur Mohamed A. TOURE, Ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République, au Chef de l’Etat (Koulouba,le 15 janvier 2015)

Excellence Monsieur le Président de la République,

Mesdames et Messieurs,

Les Vœux sont des convenances qui engagent par leur expression, qui valent par leur sincérité et qui réchauffent par leur cordialité.

Il me revient comme il convient, de vous présenter à vous et à vos proches, au nom de tout le personnel de la Présidence de la République, les traditionnels vœux pour la nouvelle année.

Excellence Monsieur le Président de la République,

C’est avec un réel plaisir et un grand honneur que je sacrifie à cette traditionnelle cérémonie.

Le personnel de la Présidence toutes catégories confondues se veut être l’image de la Première Institution de la République que vous incarnez depuis plus d’un an aujourd’hui. C’est pour nous en cette veille de l’année nouvelle l’occasion attendue de vous présenter nos vœux, pour réussir dans la noble mais lourde tâche que tout le Peuple malien vous a confiée, celle de présider à sa marche volontariste pour un véritable Développement endogène.

Mohamed A. TOURE, Ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République du Mali

Mohamed A. TOURE, Ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République du Mali

Il y a un an, alors que vous entamiez votre mandat, nous vous avions fait des vœux de bonne année pour l’année 2014.

Permettez-moi, une fois encore, au seuil de la nouvelle année, de vous adresser nos vœux les plus sincères. Qu’Allah le Tout puissant vous accorde toujours la force et le discernement nécessaires pour accomplir la haute mission qu’Il a bien voulu vous confier !

La fin de l’année est également le temps du bilan des actions posées. Souffrez donc que je remercie le Seigneur qui vous a permis de mener des actions qui ont prouvé à suffisance votre leadership tant au niveau national qu’au niveau international.

Suite aux événements douloureux que notre pays a vécus et vit depuis plus de deux ans, Vous avez une farouche volonté de réinstaurer la Paix et la Réconciliation. Cette volonté s’est manifestée par la rigueur avec laquelle vous suivez sans relâche les pourparlers d’Alger dans ses différentes phases. Sachant que vous le faites pour les Maliens et pour l’honneur du Mali, vous ne vous laissez pas abattre par tous les coups- bas reçus tant de l’intérieur que de l’intérieur. Vous avez nommé un haut Commis de l’Etat pour mener les discussions à bons termes. Cette action, vous la conduisez sans pour autant brader ni l’honneur des Maliens, ni leur dignité, ni leur volonté de vivre ensemble malgré les assauts des contempteurs.

Vous ne ménagez aucun effort non plus pour lutter contre l’impunité et l’insécurité résiduelle et rampante.

Excellence Monsieur le Président de la République,

Votre leadership avéré a ramené le Mali dans le concert des Nations et même des grandes Nations. Nous avons retenu votre participation de haute portée à la rencontre des leaders Africains et des Etats Unis où vous avez prouvé à la face du monde la grandeur du peuple malien qui ne s’est point trompé dans le choix qu’il a porté sur votre personnalité. La preuve est que les Etats Unis vous ont assuré de leur soutien.

Votre visite en Chine, ce pays frère et ami de tous les temps, et la fructueuse moisson qui s’en est suivie, ont convaincu même les plus sceptiques de votre capacité de mobiliser les ressources nécessaires pour la relance d’un développement fortement entamé par plusieurs années de mauvaise Gouvernance et de troubles sociopolitiques.

Votre visite en Afrique du Sud suite à l’invitation du Parlement Africain vous a garanti le soutien indéfectible de cette Institution au Pays que dirige celui qui a été remarquablement un des leurs.

Mais plus que tout, ce sont les Nations Unies dans leur grande sagesse et dans leur quasi totalité et jusqu’au Conseil de Sécurité qui n’ont pas manqué de reconnaître le retour du Mali dans la grande famille des Nations en si peu de temps et de façon magistrale.

Sous votre clairvoyante guidance, même les difficultés, inhérentes à tout pouvoir, qui ont conduit à assombrir certaines relations avec les institutions financières internationales et certains partenaires ont pu être rapidement aplanies et de beaux jours s’ouvrent à nouveau dans le ciel malien.

Excellence Monsieur le Président de la République,

Est-il besoin de signaler les efforts au plan intérieur ? Vous avez déclaré l’année 2014 celle dédiée à la lutte contre la corruption et plusieurs de vos efforts ont porté sur cette pandémie qui n’épargne pas même les plus vigilants.

Comme pour vous mettre à l’épreuve, il a encore fallu que s’abatte sur le pays cette autre maladie des temps modernes : la fièvre hémorragique à virus Ebola. Non seulement vous avez fait de cette lutte une guerre au niveau national, mais en Homme d’Etat vous avez manifesté votre soutien aux pays frères les plus touchés que d’autres avaient commencé à frapper d’un ostracisme gratuit et inefficace.

Excellence, Monsieur le Président de la République,

Votre lutte pour l’indépendance de la justice et contre l’impunité ne saurait faire l’objet du moindre doute. L’actualité nous en donne les preuves. La distribution de la justice demeure un de vos engagements à rendre aux Maliens leur dignité.

Excellence Monsieur le Président de la République,

Comme tous les ans, cette année également, certains d’entre nous vont pouvoir faire valoir leurs droits à la retraite. Quand bien même il est vrai que l’ouvrier mérite le digne repos, il reste citoyen jusqu’à la fin de sa vie.

Vous me permettrez, Excellence, de leur rendre hommage pour les inestimables services rendus à la Nation et de leur dire que leurs expériences nous resteront fort utiles tant que de besoin.

Vous me permettrez également d’avoir une pensée émue et pieuse pour tous ceux et celles d’entre les nôtres que le Seigneur a rappelés à lui au cours de l’année écoulée.

Excellence, Monsieur le Président de la République,

Par ma voix, le personnel de la Présidence, vous renouvelle l’assurance de son engagement sans réserve à vos côtés pour la réussite de la mission à vous, j’allais dire à nous, confiée par le peuple malien.

Nous vous faisons la promesse de rester en fonction et en faction tel le vigile à l’écoute du supérieur, à l’écoute des instructions, mais aussi dans la prise d’initiatives heureuses. Et cela en toute loyauté et dans une entière disponibilité.

Nous savons que vous êtes constamment soucieux de l’amélioration de nos conditions de travail tout comme vous exigerez de nous les résultats escomptés.

Nous ne confondons pas les vœux et les souhaits.

Excellence, je ne saurais terminer mon intervention, sans vous souhaiter, au nom de tout le personnel, une bonne année 2015, à vous et à tous ceux qui vous sont chers, des vœux de succès de plus en plus éclatants tout au long de votre mandat.

Avec vous nous sommes ! Avec vous nous réussirons !

Je vous remercie !