L’État-major Particulier du Président

L’Etat-major particulier est chargé de :

› préparer, en relation avec le Secrétaire Général de la Présidence de la République, les décisions du Président de la République en matière de défense et les réunions du Conseil Supérieur de la Défense Nationale ;
› assister le Président de la République dans ses relations avec les Etats-majors et Services des différentes Armées à travers le Ministère chargé de la Défense Nationale ;
› participer à l’organisation des honneurs militaires à rendre au Président de la République et aux Chefs d’Etat étrangers dans les différentes cérémonies ;

 

L’Etat-major particulier du Président de la République est dirigé par un Chef d’Etat-major particulier.

Le Chef de l’Etat-major particulier est assisté d’un adjoint, qui le remplace de plein droit en cas d’absence ou d’empêchement, et de conseillers.

Le Chef de l’Etat-major particulier veille à la sécurité du Président de la République en relation avec les services concernés.

Le Chef de l’Etat-major particulier, le Chef de l’Etat-major particulier Adjoint et les Conseillers sont nommés par décret du Président de la République.

Le Chef d’Etat-major particulier et son Adjoint sont choisis exclusivement parmi les Officiers généraux ou supérieurs en activité de l’Armée, de la Gendarmerie et de la Garde Nationale.

Les Conseillers sont choisis parmi les officiers en activité de l’Armée, de la Gendarmerie et de la Garde Nationale. Ils peuvent être choisis également parmi les fonctionnaires civils ou de police en activité ayant une compétence établie dans le domaine militaire.

Les Ministres chargés des Armées et de la Sécurité mettent à la disposition du Président de la République le personnel subalterne nécessaire au fonctionnement de l’Etat-major particulier.

L’organisation et les modalités de fonctionnement de l’Etat-major particulier sont fixées par un décret du Président de la République.