Retour
05.10.2014

Message de SEM Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République, Chef de l’Etat, à la Communauté musulmane du Mali à l’occasion de la célébration de l’Aïd El-Kébir 2014

A l’instar de nombreux pays de la Oumma Islamique, le Mali célèbre ce dimanche 05 octobre 2014 la Fête de l’Aïd El-Adha. Je saisis cette heureuse occasion pour adresser mes vœux fraternels à l’ensemble de la Communauté musulmane du Mali ainsi qu’aux musulmans du monde entier.

L’espérance d’un retour progressif du pays à une situation normale que j’évoquais dans ce message l’année dernière, est devenue une réalité. Aussi, dans la cohésion et la convivialité retrouvées, devons-nous œuvrer, au quotidien, à consolider cette évolution positive.

Le chemin qui conduit à la paix et à la sécurité est certes encore pavé d’embuches. Toutefois, notre volonté commune, celle de nos frères des groupes armés du Nord du Mali et de nous-mêmes, de tourner la page de la crise sécuritaire et identitaire, ainsi que notre foi commune en l’avenir, demeurent très fortes. C’est du moins ce qui transpire des discussions d’Alger qui vont bientôt amorcer leur troisième phase. La ferme volonté politique et notre foi inébranlable en un aboutissement prochain, juste et équitable, demeurent l’atout majeur qui commande tous nos faits et gestes dans la transformation qualitative de notre dessein commun.

L’Aïd Al Adha est un de ces moments exceptionnels qui permettent de cimenter notre vivre ensemble, sans considération d’origine ethnique ou géographique, sans considération de convictions politiques ou de différences confessionnelles.

Vendredi dernier, Jour de Arafa, un des moments du Hadj vécu avec la plus grande ferveur, des terroristes fanatiques s’en prenaient, par des actes gratuits et inacceptables, à des soldats du contingent nigérien de la MINUSMA ; soldats qui font un travail remarquable de sacerdoce au Nord de notre pays.

Ce sont des actes lâches et terroristes qui ont surpris et attristé toute la Nation malienne. Nous nous inclinons, avec profond respect, devant le courage et la mémoire des disparus et nous formulons des souhaits de prompt rétablissement aux blessés.

Ces sacrifices cimente imposés à la Nation malienne et à ses alliés, ne seront pas vains. En coordination avec la Communauté internationale, notre armée, nos forces de sécurité et notre système judiciaire traqueront avec détermination ces individus afin que leurs forfaits ne restent pas impunis.

Concomitamment aux actions de sécurisation en cours, le processus de dialogue engagé, c’est à dire les pourparlers inclusifs inter-maliens, se poursuit à Alger. Malgré les retards et atermoiements connus jusque-là, il est permis de croire que les parties pourront conclure, à brève échéance, un accord de paix global et définitif répondant aux aspirations profondes du Peuple malien.

Je rends enfin grâce à Allah Soub’hana Wata’Allah de nous avoir permis de célébrer l’Aïd El Adha et implore sa Miséricorde pour pourvoir au bonheur et à la prospérité des Maliennes et des Maliens.

Salam alaykoum wa rahmatoullah ta’ala wa Barakatouh !

Koulouba, le 04 octobre 2014
Le Président de la République

Ibrahim Boubacar KEITA