Retour
30.04.2018

Message du Président IBK à l’occasion de la célébration de la fête du travail 2018

Mes Chers Compatriotes !

A tous les travailleurs, femmes et hommes, des villes et des campagnes, des secteurs public et privé !

Demain, 1er mai 2018, à l’instar de la communauté internationale, les travailleuses et les travailleurs du Mali commémorent la célébration de la fête du travail. A cette occasion, il me plait d’adresser mes vives et chaleureuses félicitations aux acteurs du travail à travers le monde et plus particulièrement aux laborieux travailleuses et travailleurs du Mali.

Contrairement à l’année écoulée, les festivités du 1er Mai 2018 se déroulent dans un climat de relative paix sociale sur fond de dialogue entre les acteurs sociaux et le gouvernement et même au sein des entreprises privées. Cela nous a permis de surmonter les tensions sociales consécutives aux revendications souvent légitimes des travailleurs et d’anticiper sur d’éventuelles crises. C’est le lieu de féliciter les acteurs de la vie de la Nation pour leur patriotisme et d’encourager le gouvernement à demeurer vigilant en faisant de l’apaisement du climat social une mission de tous les instants. Je puis vous assurer que les autorités auront constamment une écoute attentive et bienveillante aux besoins d’amélioration des conditions de vie des travailleurs, et de tous les travailleurs.

Mes Chers Compatriotes

Le Gouvernement et Moi-même sommes sensibles aux difficultés auxquelles nos concitoyens sont confrontés. Suivant mes instructions, le Gouvernement va continuer à mener des actions qui concourent à améliorer de façon substantielle les conditions de travail et de vie de nos concitoyens.

Je voudrais rappeler que depuis notre arrivée aux affaires publiques, l’amélioration des conditions de vie et de travail des agents de l’État, mais aussi des sociétés et entreprises privées, est demeurée au cœur de mes préoccupations.

Rien qu’au niveau du secteur public, l’octroi de primes et indemnités de différentes natures s’élèvent à 89,4 MILLIARDS FCFA de 2013 à maintenant.

Mes Chers Compatriotes

Malgré les ressources limitées de l’Etat, je reste extrêmement attentif à l’amélioration des conditions de vie de nos travailleurs qui est une nécessité. C’est pourquoi j’en appelle aux syndicats pour rester dans la voie du dialogue social.

Je saisis cette circonstance très heureuse pour adresser mes vives félicitations et mes chaleureux encouragements à l’ensemble des travailleurs de notre pays et pour saluer leur engagement constant à soutenir le processus de Paix et de Réconciliation dans notre pays.

Je voudrais enfin renouveler à tous les travailleurs du Mali mon engagement personnel, celui du Premier ministre et du Gouvernement de la République à travailler sans relâche au renforcement de la cohésion sociale ainsi qu’à l’amélioration du quotidien de l’ensemble des populations de notre pays.

Bonne Fête du 1er Mai !

Que Dieu bénisse le Mali !

Koulouba, le 30 avril 2018

Ibrahim Boubacar KEÏTA