Retour
28.12.2014

Décès de l’Amenokal Mohamed Elmehdi Ag Attaher El Ansari : Message de condoléances du Président de la République

Ce jour 28 décembre 2014, la mort a encore fauché un Père, un Chef de tribu adulé et respecté, un infatigable artisan de la Paix dont la vie, au service de la Nation, aura été un sacerdoce hors du commun.

A 91 ans et malgré la maladie, le Patriarche Mohamed Elmehdi Ag Attaher El Ensari, Chef de la Tribu des Kel Antessars de Tombouctou depuis 1946, était encore et toujours en mission commandée au service de l’unité nationale de notre pays.

Contemporain et acteur de choix de la vie politique nationale depuis la période des guerres d’indépendance, ce natif de Goundam, dans la Région de Tombouctou, aura été, toute sa vie, un défenseur infatigable de la République unie et solidaire dans sa diversité.

Il a toujours marqué son attachement profond au pays et son respect sans réserve à l’autorité de l’Etat. Il s’est largement investi pour la Paix, prenant à chaque fois, une grande distance par rapport à toute position extrémiste. Connu pour sa grande intégrité morale et son courage politique, il était régulièrement consulté.

Il a toujours exprimé une position sage et conciliante dans les circonstances où, l’exacerbation des passions aurait incité plutôt à une plus grande prudence dans les propos.

Il a été constamment, bravant tous les clivages politiques et cela durant les 68 ans de sa vie publique, de toutes les actions lui permettant d’exercer une influence suffisante et décisive sur le cours de la vie publique du Soudan, puis du Mali indépendant.

En ces instants de fortes douleurs et de vives émotions, nous te pleurons à chaudes larmes, très Vénéré Patriarche.

Ta disparition inattendue intervient au moment où notre pays s’apprête à reprendre des négociations cruciales pour la paix dans son Septentrion, pour la cohésion sociale et l’unité du pays.

Nous saurons honorer ta mémoire en nous montrant à la hauteur de la mission que tu as su conduire, jusqu’au dernier instant, avec ferveur et dévouement, mais surtout avec un sens jamais égalé de patriotisme.

A ta famille éplorée et à l’ensemble des Communautés du Nord du Mali, nous présentons, en notre nom personnel et en celui de la Nation reconnaissante, nos sincères condoléances.

Nous implorons « Allah Soubhana Wa ta’ala » afin qu’Il t’accorde le Repos Eternel en t’accueillant dans Son Paradis.

Que cette terre du Mali à laquelle tu t’es consacré te soit légère !

Koulouba, le 28 décembre 2014
Ibrahim Boubacar KEITA
Président de la République