Retour
20.06.2015

Coupe du monde de football des moins de 20 ans en Nouvelle-Zélande : Message de félicitations de SEM Ibrahim Boubacar Kéita, Président de la République, Chef de l’Etat, aux Aiglons du Mali médaillés de bronze

Chers compatriotes,

Mes chers enfants,

Ce 20 juin 2015 rentrera dans les annales de l’histoire glorieuse de notre pays  comme une date-charnière marquant le début d’une ère nouvelle, caractérisée par notre volonté commune de réussir la paix et la réconciliation nationale d’une part, ainsi que notre détermination, en tant que nation, à relever tous les défis qui se dresseront sur notre chemin d’autre part.

Au moment où tous les regards étaient tournés vers le Centre International de Conférence de Bamako, où devait se tenir une importante cérémonie pour sceller définitivement la Paix et la Réconciliation nationale entre les fils du Mali, voici que d’Auckland, en Nouvelle-Zélande, vous nous adressez ce beau message d’espoir en vous hissant sur la troisième marche du podium de la Coupe du Monde de Football des moins de 20 ans après un parcours qui nous emplit d’honneur et de fierté.

Mes chers enfants,

Au nom du Gouvernement, des Institutions de la République et au mien propre, je vous adresse mes très chaleureuses félicitations. Dans cette compétition très relevée, vous avez joué à vous faire plaisir ; nous avons rêvé avec vous aux cimes à atteindre et,  dans l’allégresse, tout un peuple célèbre ses héros, victorieux de nombreux adversaires de très grande qualité.

Je voudrais associer à cette belle performance sportive l’encadrement technique, la Fédération Malienne de Football, le Comité National Olympique et Sportif, les supporters ainsi que le Département des Sports dont je salue la qualité du management.

Mes chers enfants,

Dans le contexte actuel de notre pays, la médaille de bronze que vous nous ramenez de Nouvelle-Zélande est d’or. Cette belle médaille, conquise au bout de l’effort et du sacrifice d’un collectif qui a su se faire respecter par ses différents adversaires, confirme, s’il en était encore besoin, le retour du Mali qui compte ; ce pays fier de son histoire ; ce paysrésolument engagé à prendre en main son destin ; ce pays qui ne reculera devant aucune adversité pour défendre ses couleurs nationales dans les arènes internationales.

En vous, mes chers enfants, je salue un collectif de qualité et des individualités qui sauront, dans les années à venir, écrire des pages encore plus glorieuses de notre football.

Comme en 1999 au Nigéria où Seydou KEITA avait ébloui le monde entier de sa classe, cette année, c’est Adama TRAORE qui s’adjuge le trophée individuel de Ballon d’Or qui récompense le meilleur joueur de la compétition. Pour lui, comme pour ses coéquipiers, nous exprimons notre fierté.

A chacun et à tous, je renouvelle mes chaleureuses félicitations et instruis à votre département de tutelle de vous réserver un accueil digne de votre performance.

 

Bamako, le 20 juin 2015

 

Ibrahim Boubacar KEITA

Président de la République