Retour
27.09.2016

Condamnation de Ahmad Al Faqi Al Mahdi par la CPI : Déclaration du Gouvernement du Mali


Bamako, Mali – Le Gouvernement de la République du Mali salue le verdict rendu, ce mardi 27 septembre 2016, par la Cour Pénale Internationale (CPI), contre Ahmad Al Faqi Al Mahdi pour destruction de mausolées et autres sites inscrits au Patrimoine mondial de l’Unesco.
La condamnation d’Ahmad Al Faqi Al Mahdi, à une peine de neuf ans d’emprisonnement, est un motif d’espoir pour toutes les victimes de l’idéologie barbare qui a motivé l’action des narcoterroristes au Nord du Mali.
Ce jugement est le point de départ d’une jurisprudence dans la protection du patrimoine mondial, dont la destruction, assimilable à des crimes de guerre, ne saurait rester sans conséquence pour leurs auteurs.
Le Gouvernement du Mali qui considère la justice comme un maillon essentiel de la réconciliation nationale salue la coopération exemplaire avec la Cour Pénale Internationale (CPI) dans la conduite de ce dossier qui devrait servir d’encouragement à tous les hommes épris de paix et aussi d’avertissement pour les criminels s’attaquant aux biens culturels.
Le Gouvernement de la République du Mali appelle enfin la communauté internationale à renforcer sa coopération avec notre pays dans la mise en œuvre effective et diligente de l’Accord de paix issu du processus d’Alger.
 
 
Bamako, le 27 septembre 2016
 
 
Pour le Gouvernement de la République du Mali,
 
Le Ministre de l’Economie numérique et de la Communication,
 
Porte – parole du Gouvernement