Retour
04.08.2015

Attaques des 1er et 03 août 2015 contre les Forces Armées du Mali : Message de SEM Ibrahim Boubacar Kéita, Président de la République, Chef de l’Etat

Chers compatriotes,

 

Les ennemis du Mali sont à l’œuvre !

Coup sur coup, ils ont perpétré des actes perfides et lâches contre le Mali et la paix, en s’attaquant sournoisement aux Forces Armées du Mali (FAMA) dans les Régions de Ségou et Tombouctou les 1er et 03 août 2015.

 

Je n’ai pas de mots assez durs pour condamner ces actes ignobles qui sont l’œuvre d’individus n’ayant de respect ni pour la vie humaine, ni en nos valeurs.

 

Certes, les ennemis de la paix nous endeuillent aujourd’hui. Mais qu’ils soient sûrs d’une chose, ils ne réussiront jamais à nous distraire, ni à nous dévier de la voie que nous suivons vers la paix et la réconciliation, notre but ultime. Leurs actes sont aux antipodes de la civilisation de l’universel.

 

Je le redis avec force, la paix est notre dédicace. Nous y travaillons avec conviction. Nous y œuvrons avec l’ensemble du Peuple malien et avec l’accompagnement de la communauté internationale. La signature, le 15 mai 2015, à Bamako, de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation nationale, ainsi que son parachèvement le 20 juin dernier, en sont les preuves les plus éclatantes.

 

Le Mali vaincra le terrorisme, c’est ma forte conviction. La guerre asymétrique et sans lendemain, les actes perfides et lâches que nous livrent ces ennemis ne sont qu’une triste manifestation de leur désespoir. Leur commerce ne peut prospérer durablement. Nul ne doute qu’il nous faut unir nos forces à l’intérieur, y associer nos frères et voisins africains et tous ceux qui, de bonne foi, veulent voir le monde civilisé être débarrassé du cancer du terrorisme, de l’extrémisme et de toutes les formes de négation des valeurs de civilisation. Car la justice internationale n’aura de cesse de traquer les idéologues et les auteurs de cette violence brutale, aveugle et d’un autre temps.

 

Au nom du Gouvernement du Mali, des Institutions de la République et en mon nom propre, je présente mes condoléances les plus attristées aux familles endeuillées et aux Forces Armées du Mali.

 

Je m’incline très respectueusement devant la mémoire des disparus. Ils ont consenti le sacrifice ultime pour défendre la République. La Patrie ne les oubliera pas.

 

Je souhaite prompt rétablissement aux blessés. Nous leur assurerons tous les soins appropriés.

 

Koulouba, le 04 août 2015

 

Ibrahim Boubacar KEITA

Président de la République