Retour
21.11.2015

Communiqué du Conseil des Ministres Extraordinaire du vendredi 20 novembre 2015

Le Conseil des Ministres s’est réuni en session extraordinaire, le vendredi 20 novembre 2015, dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba, sous la présidence du Président de la République, Monsieur Ibrahim Boubacar KEÏTA.

​L’ordre du jour portait sur la prise d’otages tragique qui s’est déroulée à l’Hôtel Radisson Blu à Bamako.

Après avoir entendu le ministre de la Sécurité et de la Protection civile et le ministre de l’Administration territoriale sur la situation, le Conseil des Ministres a déclaré l’état d’urgence sur l’ensemble du territoire national à compter du 20 novembre 2015 à minuit pour une durée de 10 jours et institué un deuil national de trois (3) jours sur toute l’étendue du territoire national à compter du lundi 23 novembre 2015 à zéro heure.

L’institution de l’état d’urgence permettra de renforcer les moyens juridiques des autorités administratives compétentes pour rechercher et mettre à la disposition des autorités judiciaires des terroristes qui seraient en cabale et d’éventuels complices.

Pendant le deuil national institué en hommage aux victimes de la prise d’otages de l’Hôtel Radison Blu, les drapeaux seront mis en berne.

Le Gouvernement salue le professionnalisme des Forces armées et de sécurité du Mali et exprime toute sa gratitude aux pays amis, à l’ONU, aux organisations régionales et sous-régionales, à toutes celles et à tous ceux qui lui ont apporté leur soutien face à cette crise.

Le Gouvernement présente ses condoléances aux familles des victimes et souhaite prompt rétablissement aux blessés.

Bamako, le 20 novembre 2015

Le Secrétaire Général du Gouvernement

Madame DIAKITE Fatoumata N’DIAYE
Commandeur de l’Ordre National